Université Paris Descartes Bienvenue sur le site de la Faculté de Chirurgie Dentaire

Elke Tadault

Tadault

  Elke Tadault

  Du 16 juillet au 13 août 2010 - Dental School, University of Pennsylvania, Philadelphie

  Mobilité effectuée en DCEO1 (S4)

 

  Inscrite en  DCEO3 en 2011/2012

 

 

Quelles sont les motivations qui vous ont incitées à présenter votre candidature?

Les Etats Unis m'attiraient beaucoup pour leur vie universitaire. J'en avais beaucoup entendu parler par des amis qui ont fait quelques années en université là-bas. Je voulais aussi m'améliorer en anglais, voir comment la dentisterie était enseignée et considérée. Je me demandais aussi si je ne voulais pas exercer là-bas. Je suis par ailleurs partie avec quelques étudiants de ma promotion.

Quelques mots sur la ville dans laquelle vous avez habité?

J'ai habité à Philadelphie sur le campus qui était très sécurisé puisqu'il est surveillé 24h/24 par des agents, le centre ville l'est un peu moins et certains quartiers sont déconseillés. Je n'ai eu cependant aucun problème. Tout ou presque peut se faire à pied contrairement aux villes de l'ouest des Etats-Unis! Une ville qui a son charme puisqu'elle est le coeur de la déclaration d'indépendance et de la constitution des USA donc des monuments à voir, un quartier historique. Le campus est à 20-30 min du centre ville à pied et 10 min en métro (quelques stations seulement). Cependant le métro est déconseillé le soir. Ville du baseball avec les Phillies! Philadelphie ou "Philly" est aussi à 2h de NYC, de Boston en bus (pour 20$ l'aller retour avec bus toutes les demi heure). Elle est aussi la ville des cheesesteaks!

Comment décririez-vous le campus?

Comme je l'ai dit plus haut, campus très sûr pas loin du centre ville. On y trouve tout pour se loger, manger, s'habiller. Quelques bars sympas aussi!

Quelles ont été vos activités universitaires durant votre séjour d’études?

Aux USA il est interdit pour nous d'exercer ou de faire quoique ce soit. C'était purement un stage d'observation. On allait chaque jour de la semaine dans un service différent (parodontologie, orthodontie, pédodontie, endodontie, chirurgie...) et on regardait ce que les étudiants et professeurs faisaient! Mais contrairement à ce qu'on pourrait penser, ça n'est pas du tout ennuyeux. En effet, on discute avec les étudiants très curieux de savoir d'où l'on vient et de savoir comment se passent nos études en France. On discute aussi beaucoup avec les professeurs, qui sont très ouverts et très accueillants. Un professeur d'ortho d'origine péruvienne nous a appris beaucoup de choses sur sa vie comme sur l'orthodontie.

Et si vous deviez retenir un ou deux souvenirs rattachés à votre séjour?

Un souvenir de mon quotidien :  c'était la dame qui passait les cartes à la cafétéria du campus qui me disait systématiquement la même phrase tous les matins: "how you doin' baby? alright now enjoy your lunch".

Un souvenir rattaché à mon stage pratique : nous avons été invités par le professeur responsable de la room (les étudiants par promo sont répartis en plusieurs rooms avec un professeur responsable de chaque room qui les suit tout le long de l'année) à assister au pot de vacances (c'était leur denier jour avant les vacances d'été (ils ont 1mois)). Ils les a tous invités à boire un verre et à manger après leur avoir tenu un discours leur rappelant qu'ils étaient les meilleurs comme s'ils allaient au combat. La mentalité n'est vraiment pas la même qu'en France. Ca changeait, c'était hyper motivant, positif et j'ai trouvé que ça reboostait!

Qu’avez-vous retiré de votre stage d'observation et de votre séjour à la School of dental medicine?

Leur formation est un peu différente de chez nous. Après 4 ans d'études au College, ils obtiennent un Bachelor (équivalent d'une L3 à Paris) puis ils postulent pour les Dental Schools. Ils ont alors 4 ans d'études s'ils ne se spécialisent pas. Les deux premières années sont essentiellement de la théorie (équivalent PAES, S1&S2). A la fin de la 2ème année, ils ont un examen important, le Board 1 (équivalent du concours de la PAES en difficulté). Puis en 3ème et 4ème années,  ils ont cours de 8h à 10h pour ensuite passer à la pratique de 10h30 à 17h environ, 5 jours par semaine. A la fin de la 4ème année, ils passent le Board 2. Ils sont alors dentistes mais leur Board n'est valable que dans certains états. Parfois ils doivent repasser des examens supplémentaires pour pouvoir exercer dans un autre état des Etats-Unis. De plus, 70% d'entre eux se spécialisent. En effet, aux USA ils sont souvent spécialisés. D'ailleurs la formation à la Dental School de l'UPenn est faite de cette manière. Lorsqu'ils commencent la clinique, ils sont un jour en chirurgie, le lendemain en parodontologie et ainsi de suite. Le jour où ils sont en chirurgie, ils prennent les patients qui ont un rendez-vous et font les extractions prévues. Le patient se ballade dans l'hôpital de service en service selon ses besoins. Le suivi du patient dans sa globalité est donc moins bien assuré. Souvent en chirurgie ils devaient refaire le questionnaire médical.

En 3ème et 4ème années, ils font partie d'un groupe, d'une classe d'une dizaine d'étudiants qu'ils appellent "Room 412" par exemple. Ce groupe est dirigé par deux professeurs comme expliqué plus haut. Ils sont comme des tuteurs pour les étudiants.

Les professeurs sont souvent d'anciens praticiens qui reviennent dans leur université d'origine. Les étudiants sont vraiment autonomes. Ils semblent aussi plus sérieux que nous et on sent l'esprit de compétition entre eux. En effet, ceux qui souhaitent se spécialiser doivent avoir des lettres de recommandation de plusieurs professeurs ; le nombre de places est limité et les étudiants n'ont pas le choix de l'université et peuvent se retrouver dans une toute autre université, éloignée de chez eux.

Ce qui est assez incroyable dans leur université, c'est qu'il y a un véritable brassage des cultures! Des étudiants viennent du monde entier. Nous avons rencontré des Irakiens, des Libanais, des Canadiens, des Péruviens, des Indiens, des Espagnols… Ils venaient faire une formation là-bas ou bien faire leur équivalence pour pouvoir travailler aux USA. Dans ce cas-là, ils doivent reprendre en 2è année et passer les 2 Boards puis obtenir une Green Card pour pouvoir travailler aux USA en tant que dentistes. C'est vraiment un parcours difficile.

Quelles recommandations ou remarques souhaitez-vous transmettre aux étudiants de la Faculté?

Ce séjour est une expérience incroyable. On est gagnant car on voit d'autres choses, d'autre personnes, d'autres façons de travailler, d'autres cultures (on a rencontré des Irakiens de 30ans qui étaient dentistes mais qui devaient reprendre à partir de la 2è année de Dental School pour pouvoir travailler aux USA). On est dans un tout autre environnement. On prend du recul par rapport à nos études. Je me suis rendue compte de la chance qu'on avait d'avoir une formation en grande partie payée par l'Etat. Là bas ils payent 19 000 $ de frais de scolarité, logement et nourriture!! Je trouve que chez nous on ne profite pas assez de notre formation. On considère nos études comme un dû.

On progresse dans une langue étrangère. Eh oui, à force de dire et redire qu'on vient de Paris et d'expliquer comment fonctionne notre cursus…

Je pense que ce qui m'a le plus plu, c'était de rencontrer tant de personnes avec des motivations et des cultures différentes. J'ai trouvé ça enrichissant.